Le rôle du notaire dans la finalisation de votre achat immobilier !

Le rôle du notaire dans la finalisation de votre achat immobilier !

Lors de l’acquisition de votre bien immobilier, le notaire assure le rôle le plus important. Il vous assiste dans toutes les étapes de conclusion et de finalisation de l’acte de vente. C’est l’interlocuteur privilégié et unique, aussi bien de l’acheteur que du vendeur. Son rôle va au-delà des étapes administratives, mais peut aussi porter sur le conseil et l’accompagnement dans la recherche du bien et la détermination du prix, via des négociations avec les deux parties.

Le notaire détient le mandat de certains biens immobiliers dont les propriétaires lui ont confié la vente. Sa mission ici est celle d’un agent immobilier qui vous fera visiter le bien et vous présentera tous les détails nécessaires.

Le rôle du notaire : des missions complémentaires pour la conclusion de votre acte de vente

Ce professionnel peut accompagner ses clients (acheteur et vendeur) dans la détermination du prix de vente du bien immobilier. La négociation du prix sera effectuée en sa présence.

Le rôle du notaire peut également être celui d’un conseiller juridique et fiscal. Grâce à sa maîtrise de la réglementation en matière d’immobilier, il peut vous orienter dans votre projet, en cas de construction de bien, de rénovation, entre autres. Figurez-vous, par ailleurs, que cette prestation de conseil n’est souvent pas gratuite.

Avant d’établir l’acte de vente entre les deux parties, le notaire doit composer un dossier, contenant tous les documents relatifs à l’identité du vendeur et de l’acheteur, le titre de propriété du bien, le diagnostic immobilier, en plus d’autres documents permettant de vérifier la situation juridique du bien, etc.

Le rôle du notaire : un accompagnement rigoureux après la signature de l’acte de vente

Le notaire doit assurer un suivi rigoureux. Il prépare les contrats et assiste au moment de la signature de l’acte de vente par les deux parties. Ce professionnel est le seul habilité à concrétiser cet acte. Il se charge ainsi de l’enregistrer au bureau des hypothèques, de s’acquitter des droits et taxes auprès de l’administration et de préparer des copies de l’acte de vente, qu’il présente ensuite au bureau du cadastre. Le notaire doit aussi conserver le titre de propriété du bien pour une durée légale estimée à 75 ans.

Les frais du notaire sont, par ailleurs, composés de droits de mutation, d’émoluments et d’honoraires déterminés à l’avance.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *