Dégâts d’hiver : Comment protéger votre maison ?

Dégâts d’hiver : Comment protéger votre maison ?

L’hiver est là et les mauvaises surprises qu’il peut vous causer ne sont pas moindres. Les menaces et dommages que vous êtes susceptible d’y faire face varient selon l’endroit où vous vivez. Pour vous aider à protéger votre maison contre les dégâts d’hiver et les éventuelles agressions et conditions climatiques et la préparer pour la saison hivernale : fuites du toit, grêle, gel des tuyaux, etc., voici quelques éléments que vous devez garder à l’esprit.

Se renseigner sur les dégâts d’hiver couverts par votre assurance : La plupart des polices d’assurance couvrent les incidents liés aux : tuyaux éclatés, vitres brisées, incendies, etc. D’où l’intérêt de s’assurer que vous disposez d’une couverture suffisante, en particulier après des rénovations ou des améliorations qui peuvent augmenter la valeur de vos biens.

Abattre les arbres dangereux : Ce n’est pas trop tard pour abattre des arbres ou des branches qui peuvent se casser facilement suite à ​​une journée turbulente. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui saura déterminer les arbres qui penchent, malades ou dangereux.

Vérifiez votre chauffage : Vous ne voulez pas attendre jusqu’à la nuit la plus froide de l’année,  pour découvrir que votre chauffage ne fonctionne pas correctement. Vérifiez périodiquement le système de chauffage mis en place dans votre habitation et faites l’entretien nécessaire pour éviter tout risque d’incendie, de fumées et autres dégâts d’hiver.

Nettoyer la gouttière de votre toit : Ce n’est certes pas une tâche passionnante, mais vous devriez enlever les feuilles mortes, les brindilles et tous autres débris de votre gouttière pour faciliter l’évacuation de l’eau et de la neige.

Prévenir le gel des tuyaux : il n’ y a pas de solution infaillible pour éviter le gel des tuyaux, mais une prévention est nécessaire contre ces dégâts d’hiver. Pour ce faire, pensez à isoler la tuyauterie de votre maison, particulièrement celle de l’extérieur (dans les greniers, les vides sanitaires, les caves, les murs extérieurs. Bien que les risques sont moins ressentis pour la tuyauterie intérieure, une isolation de l’ensemble est largement recommandée.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *